Authentique, élégant et raffiné, le meuble ancien séduit de plus en plus. Chez les antiquaires, les brocanteurs ou dans les maisons de ventes aux enchères, nombreux sont les collectionneurs, amateurs et particuliers en quête de mobilier ancien. Style Renaissance et Louis XV, ou meubles Art Déco plus contemporains, mélange de vintage et de design, les prix de ces objets d’art peuvent parfois s’envoler.

Si vous possédez un meuble ancien, connaître sa valeur est toujours pertinent. L’estimation et l’expertise sont des études qui vous donneront une évaluation fiable du prix de vente potentiel. Par ailleurs et dans le cas d’une succession, la réalisation d’un inventaire et d’une estimation par un commissaire-priseur peuvent être nécessaires.

Faire estimer un meuble ancien

Demander une estimation de votre meuble ancien vous permettra d’obtenir une évaluation informative de son prix sur le marché de l’art. Les commissaires-priseurs et les experts d’art réalisent ces estimations de façon parfaitement confidentielle et sans engagement. Spécialistes de l’histoire de l’Art, ces professionnels se basent généralement sur les résultats de ventes aux enchères de biens similaires pour estimer le prix de vos meubles et objets anciens.
Au même titre que les tableaux de maîtres ou d’artistes contemporains, les éléments de mobilier ancien sont particulièrement recherchés. Chaises, bureaux, tables, commodes et buffets peuvent atteindre des sommes surprenantes.
L’époque et le style influencent évidement l’estimation du prix du meuble. Le style Louis XV et les œuvres de la Renaissance sont des indémodables du marché de l’art. Cependant, ce sont les éléments de mobilier du XVIIe et XVIIIe siècles qui atteignent les prix les plus élevés lors de ventes aux enchères.
Pour les meubles plus contemporains comme le mobilier Art Déco ou Art Nouveau, le prix dépendra davantage de leur aspect décoratif plutôt que de leur style ou leur ancienneté. Néanmoins certains ameublements de grands designers tel Le Corbusier gardent toujours une cote très élevée. Ce sont, dans tous les cas, des objets de décoration et d’ameublement qu’il peut être très intéressant de faire estimer par des experts.

Besoin d'une estimation de meuble anciens ?

Le Cabinet d’Expertise George Omouri effectue l’inventaire, réalise les premières estimations et accomplit les expertises de vos meubles anciens. Spécialiste du mobilier Néo-Renaissance en France au XIXe siècle, George Omouri, agréé par la CEA et membre de la CEDEA, se déplace en France et à l’étranger, pour évaluer vos meubles et objets du XVIIe au XIXe siècles.

Afin que vous ayez une idée du coût de l’expertise, nos honoraires sont en moyenne de l’ordre de 280 € à 1130 € HT (hors frais de déplacement et hors frais de séjour lors de déplacement en dehors de Paris), voire plus selon la valeur globale, frais de dossier compris. A cela s’ajoute les frais de déplacement qui peuvent être de deux natures : les frais de transport et les frais de séjour hors Ile-de-France.


    Expertiser un meuble ancien

    L’authentification d’un meuble ancien par son expertise lui apporte une valeur supplémentaire considérable. Cette étape requiert les compétences d’un professionnel confirmé tel qu’un expert d’art agréé et reconnu par une compagnie d’expertise faisant autorité. Dans certains cas, faire appel à un spécialiste d’une époque précise est également souhaitable pour expertiser un meuble ancien de grande valeur.

    Pour délivrer un certificat d’authenticité, un expert en antiquités et objets d’art devra examiner et évaluer des critères très précis et pointus :

  • L’estampille, autrement dit la signature, la marque ou le poinçon que les menuisiers ébénistes apposent sur leurs créations. Selon le type de meuble (armoire, commode, bibliothèque, vitrine, coiffeuse, etc.), ce gage d’authenticité sera placé différemment. L’examen de l’estampille doit impérativement être réalisé par un professionnel capable de déceler les fausses estampilles dues aux faussaires.
  • Les matériaux et décors remarquables. Le fait que le meuble expertisé soit en chêne massif ou en marbre, par exemple. La présence de cannelures et de sculptures, et l’examen minutieux de leur aspect pour en apprendre toujours davantage sur le vécu, sur l’histoire du meuble ancien.
  • La présence de la patine naturelle, qui traduit l’usure et donc l’ancienneté de l’objet de mobilier.
  • Les techniques d’assemblage. Selon les époques en effet, les ébénistes n’utilisaient pas les mêmes techniques. L’examen de ce point est donc crucial pour la datation du meuble et l’évaluation de son ancienneté.
  • Pour le mobilier Art Déco, né dans les années 20, les critères de l’expertise visuelle seront différents et spécifiques. Certains experts d’art en ont d’ailleurs fait leur spécialité.

    Le mobilier ancien sur le marché de l'art

    À l’instar des tableaux, des dessins d’artistes renommés et des sculptures, les meubles anciens représentent une jolie place sur le marché de l’art. Tables, chaises, fauteuils, vaisseliers, psychés et autres consoles sont particulièrement plébiscités par les collectionneurs. Ce sont de véritables œuvres d’art, toujours très attendues dans les catalogues de ventes.

    Simple et pratique, la vente aux enchères est le canal de vente le plus souvent utilisé lors de dispersions de successions. Elle est aussi le moyen privilégié pour les ventes spécialisées d’objets de très grande valeur et de collection.

    Tous les types de meubles anciens ou plus contemporains peuvent être mis en vente aux enchères. Le commissaire-priseur ou l’expert d’art qui aura réalisé l’estimation et l’expertise de l’objet se chargera d’organiser les enchères en maison des ventes. Et pour les pièces les plus recherchées, le résultat pourra être très avantageux.

    Mes dernières expertises et estimations

    Vitrine Style Louise XIV
    Vitrine Style Louise XIV

    Vitrine Style Louise XIV

    Vitrine en bois de placage de rose à frisage sur bâti et bronze doré à galbe prononcé sur les trois faces formant encorbellement. Elle repose sur un piètement avec traverse chantournée ornée en son centre d’un tablier en bronze doré. Le vantail et les côtés sont vitrés et suivent le galbe du meuble. Les trois faces dans les parties basses sont peintes de scènes de genre en vernis Martin dont l’une signé Bastory dans le goût d’Antoine Watteau. Certains bronzes portent au revers un cachet de fondeur « Baur ».
    Meuble réalisé sous Napoléon III vers 1865/1870 dont la belle qualité d’execution évoque l’œuvre d’un grand maître comme Linke, Beurdeley, Dasson…
    Dimensions du meuble : 184 X 96 X 50 cm.
    Expert : Georges Omouri
    Estimé à : 4000/5000 €.

    Adjugée à : 7600€

    « Lit dit Rhamsésien » en noyer massif ciré
    « Lit dit Rhamsésien » en noyer massif ciré

    « Lit dit Rhamsésien » - Louis Malard

    « Lit dit Rhamsésien » en noyer massif ciré, sculptures rehaussées de ton or, rouge et vert, œuvre de Louis Malard (médaille d’argent), présentée à l’Exposition Universelle de 1889.
    Ce meuble a fait partie de l’ancienne collection de la Comtesse Bathilde Ducos entre 1889 et 1896, puis de collection particulière de Charles Henri Duquesne depuis 1896 et vendue par sa petite fille Rose Marie Simon, descendante de ce dernier.
    À Drouot Paris 9ème, le 05/04/2019, par Maître Brissonneau,
    Expert de la vente : Georges Omouri
    Adjugé à 100 160 €

    Pour en savoir plus

    Grand miroir et cheminée monumentale
    Grand miroir et cheminée monumentale

    Grand miroir et cheminée monumentale - époque Napoléon III

    « Grand miroir » en bois stuqué et doré, glace à bord biseauté, époque Napoléon III de style Louis XV et « Cheminée monumentale » en marbre blanc veiné de Carrare, foyer en fonte ornée d’un thème mythologique en bas relief, époque Napoléon III de style fin Louis XIV.
    Ancienne collection particulière de Mme R. M. S., vendue le 05 avril 2019 à Drouot Paris 9ème.
    Expert de la vente : Georges Omouri
    Ensemble adjugé à 22 275 €
    Pendule Maison Languereau
    Pendule Maison Languereau

    Pendule style Néo-classique - Maison Languereau

    Pendule style Néo-classique en marbre blanc de Carrarre et bronze ciselé et doré, par la Maison Languereau, fin du XIXème siècle.
    Ancienne collection de C.-H. Duquesne, descendant d’Abraham Duquesne (1610-1688) corsaire de Louis XIV.
    Vente chez Fauveparis 01/2020
    Expert de la vente : Georges Omouri
    Adjugée à 2413 €.
    Cheminée en chêne néo-Renaissance et Art Khmer
    Cheminée en chêne néo-Renaissance et Art Khmer

    Cheminée en chêne néo-Renaissance et Art Khmer

    Cheminée en chêne avec panneau en plâtre moulé rehaussé d’or, représentant un personnage féminin simulant une danse « bouddhiste ». La scène est flanquée de pilastres à décor de grotesques rehaussés d’or sur fond rouge, surmontés de chapiteaux ioniques finement sculptés : oves, perles, feuilles d’acanthe, personnage ailé,…
    Le trumeau repose sur un entablement composé d’une frise de masques sculptés représentant Bacchus, alternés de métopes en pointe de diamant. L’ensemble repose sur deux colonnes ovoïdes en applique, de style dorique, se terminant par une base attique. La composition centrale s’inspire d’une des sculptures du site d’Angkor au Cambodge datant du XIIe siècle ap. J.-C. (voir cat. n°23 p. 156 sur l’exposition Louis Delaporte et le Cambodge au Musée Guimet, oct. 2013- janv. 2014).
    Cette danseuse est une Apsara ou nymphe céleste symbolisant le plaisir des sens et de l’esprit. Elle a pour rôle de divertir les Rois lors de cérémonies officielles. C’est suite à une mission d’exploration entre les années 1881-1882, que le savant Louis Delaporte 1842-1925 fera découvrir en France, les moulages des sculptures d’Angkor et dont l’un d’eux a probablement servi de source d’inspiration pour réaliser la sculpture de cette cheminée.
    Elle date des années 1890 et présente un style à la fois Néo-Renaissance et Art Khmer dans le goût de l’art indien.
    H. 275 (hauteur sous-plafond) X L. 160 cm

    Expert : Georges Omouri

    Ce site est protégé par reCAPTCHA. La politique de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.